1966 découverte de la chasse photographique. 52 ans après pas une ride !

DECOUVERTE D’UNE PASSION 
Je ne peux pas expliquer ce qui m’attire autant dans la nature, peut-être une quête ou une obsession, mais je sais que ce besoin d'espace naturel est devenu indispensable à mon existence. J’ai besoin de ce mode de vie j’observe toujours avec les jumelles et l’appareil photo à la main. 
C’est à l’adolescence que la découverte du vol plané des milans noirs sur le lac Léman que le virus de la chasse photographique s’est déclaré avec une prédilection pour les rapaces. 
À la retraite résidant dans le Var, j’ai découvert lors d’une randonnée un faucon pèlerin qui depuis est devenu le fil rouge du principal sujet de mes observations dans le massif de l’Estérel. De voyages en randonnées j’ai cultivé la patience de l’observation pour retrouver l'émotion de la beauté sauvage. 
Cette soif de moments privilégiés, je vous invite à partager les beautés de cette région sauvage à travers mes clichés.
Back to Top